Lun-Ven 9h-12h / 15h-19h
Pharmacies de garde

Accueil > Actualités > Le moustique tigre s’implante en Lozère

Le moustique tigre s’implante en Lozère

La carte 2018 du moustique tigre

Le moustique tigre continue sa spectaculaire progression, 9 nouveaux départements placés en vigilance rouge, soit 42 départements désormais concernés, dont la Lozère.

Comment le reconnaître, quel est le danger ?

Le moustique tigre ne mesure que quelques millimètres, il vole assez lentement. Il est noir avec des rayures blanches sur les pattes et l’abdomen, ce qui lui vaut son surnom de moustique tigre.

Le moustique Tigre est vecteur potentiel de maladies graves  : la dengue, le chikungunya et dans une moindre mesure le virus Zika. Ces maladies connaissent des épisodes épidémiques réguliers dans certaines zones touristiques (départements d’outre-mer en particulier) fréquentées par les voyageurs français et européens. Ces voyageurs peuvent donc être un vecteur de risque lorsqu’ils reviennent en métropole.

Pour s’en protéger

La prévention individuelle

Elle passe par l’utilisation de moyens de protection physiques et chimiques.

  • Porter des vêtements longs et protéger les pieds et chevilles (imprégner ses vêtements d’insecticides à base depyréthrinoïdes renforce la protection).
  • Appliquer des répulsifs sur la peau. Attention, seuls 4 principes actifs sont recommandés : IR3535, Icaridine, Citriodiol, Deet. Des précautions d’emploi sont à respecter chez la femme enceinte et l’enfant, prenez conseil auprès d’un médecin ou d’un pharmacien.
  • Pour les nouveau-nés et nourrissons avant trois mois les produits répulsifs ne doivent pas être utilisés. On emploiera des moustiquaires de berceau, si possible imprégnées d’insecticides pyréthrinoïdes (perméthrine, deltaméthrine).

La prévention dans l’habitat

  • Le traitement systématique à l’aide d’insecticides pyréthrinoïdes des rideaux de portes, voilages, fenêtres et séparations intérieures, de même que l’utilisation de moustiquaires, sont utiles en complément des plaquettes ou tortillons fumigènes (à l’extérieur ou dans une pièce aérée).
  • La destruction des gîtes larvaires potentiels est très fortement recommandée (ex : pots de fleurs, récipients divers, pneus usagés, goutières bouchées, bref toutes les les zones d’eau stagnante.

Télécharger la brochure de prévention

Pour plus d’informations :

www.sante.gouv.fr
www.invs.sante.fr
vigilance-moustiques.com

Votre ordonnance a distance

Gagnez du temps en envoyant votre ordonnance pour préparation.

Envoyer votre ordonnance
Haut de page